IMG_0894.jpg
béa trice bienville (crédits  johanna

Béatrice Bienville est autrice et metteuse en scène de théâtre. En 2012, lauréate du concours d’écriture théâtrale des jeunes de la Caraïbe, elle quitte la Guadeloupe pour ses études. Après une classe préparatoire littéraire et une licence de philosophie, elle intègre le département Ecrivain.e.s Dramaturges de l’ENSATT dont elle sort diplômée en 2018.

Elle entre alors à l’Académie de la Comédie Française comme élève metteuse en scène/dramaturge pour la saison 2018/2019, où elle participe au Bureau des lecteurs, est assistante sur deux projets, met en lectures trois pièces, et met en scène Maladie de la Jeunesse de Bruckner.

Comme autrice, elle a notamment écrit des solos pour des comédiennes et pour deux marionnettistes de l’ESNAM (Ecole Nationale Supérieure des Arts de la Marionnettes), et des pièces comme Odyssée Méditerranée (Festival En Acte(s) 2017, mise en scène par Alex Crestey au théâtre de l’Elysée), K.O. (résidence Draméducation en Pologne, jouée aux festivals 10/10 de Pologne, Tunisie, Sénégal et à Avignon avec les Scènes Appartagées), Thomas et Judith (commande d’écriture de la Comédie de Valence, mise en scène par Alex Crestey).

La véritable histoire de la Gorgone Méduse, pièce écrite pour le Lynceus Festival 2021, est coup de coeur 2020 du Théâtre de la Tête Noire à Sarran, lauréat du prix Scenic Youth de la Comédie de Béthune et lauréat du DESC#1 du théâtre du Quai à Angers, qui le publie dans sa nouvelle collection.

Son dernier texte, C'est là que mon nombril est enterré, est sélectionné par le comité de lecture Jeunes Textes en Liberté.